Notre Association
 
Saison 2003-2004
Saison 2008-2009
Saison 2009-2010
Saison 2010-2011
Saison 2012-2013
Saison 2013-2014
Saison 2014-2015
Saison 2015-2016
Saison 2016-2017
Saison 2017-2018
Saison 2018-2019
Nous écouter.
Evénementiel
Actualités
Mentions légales

 

 

 

Ensemble vocal
"Coup de Chœur"

coup de choeur à l'encan
Heitor VILLA LOBOS (1887 - 1959)
"Voyez-vous, je veux tout faire en musique. Je veux écrire l'histoire en musique (bientôt, j'écrirai celle de la Chine), raconter en musique la politique, la philosophie, la géographie. La forme ne m'intéresse pas, mais seulement la musique".
Prolifique, précoce et fantasque, Villa-Lobos fut le premier compositeur brésilien à connaître une renommée mondiale. Son éducation musicale fut pourtant celle d'un autodidacte. Après des études de musique avec son père, écrivain et violoncelliste amateur, il gagne sa vie, durant sa prime jeunesse, en jouant dans les cafés et les restaurants.
1901 Premières compositions à l'âge de 14 ans.
1907 Etudes à l'Institut National de musique de Rio de Janeiro.
1905-1912 Voyages et expéditions à l'intérieur du Brésil, pour recueillir d'authentiques chants traditionnels : Je trouvais stupide de continuer à imiter BEETHOVEN. Pendant huit ans, j'ai voyagé dans les régions les plus reculées du Brésil ; on m'a cru mort et on a même dit des messes pour le repos de mon âme ! Mais j'ai rapporté de cette expédition d'incroyables richesses.
1915 Premier concert de ses œuvres à Rio de Janeiro. L'exubérance de sa musique fait sensation. Rencontre avec Arthur RUBINSTEIN, son fervent admirateur.
1923-1924 Séjour en Europe, grâce à une bourse du gouvernement brésilien. Premier concert à Paris en 1924.
1925 Grâce à ROUSSEL, il entre à la Société Internationale de Musique Contemporaine.
1930 Début de sa grande action politique et pédagogique au Brésil. Tout en continuant la composition, il prend en charge la vie musicale de son pays (organisation de l'enseignement musical dans les écoles et maternelles, préparation des concerts...).
1942 Il fonde le Conservatoire National de Chant orphéonique.
1945 Il fonde l'Académie brésilienne de musique, dont il deviendra le président.
1957 Pour son soixante-dixième anniversaire, le Brésil institue l'année Villa-Lobos.
1958 Il reçoit le grand prix du disque de l'Académie Charles CROS à Paris.
1959 Décès de Villa-Lobos. Jusqu'à la fin de sa vie, il ne cessera de composer