Notre Association
 
Saison 2003-2004
Saison 2008-2009
Saison 2009-2010
Saison 2010-2011
Saison 2012-2013
Saison 2013-2014
Saison 2014-2015
Saison 2015-2016
Saison 2016-2017
Saison 2017-2018
Saison 2018-2019
Nous écouter.
Evénementiel
Actualités
Mentions légales

 

 

 

Ensemble vocal
"Coup de Chœur"

coup de choeur à l'encan
Franz LISZT (1811-1886)
Ferenc Liszt en hongrois est un compositeur et un pianiste hongrois, né à Doborján (all. Raiding, aujourd'hui en Autriche) le 22 octobre 1811 et décédé à Bayreuth (Allemagne) le 31 juillet 1886."
Liszt ouvrit ... la voie de la réforme en profondeur de la musique d'église, que le laïcisme et l'incroyance avaient fait décliner" (1867). Peter Cornelius.
Très jeune, Liszt manifeste d'étonnants dons pour le piano.
Son père, intendant des domaines du prince Esterhazy et musicien amateur lui donna ses toutes premières leçons.
Ses parents l'envoient à Vienne pour être pris en charge par Salieri et par Czerny, qui vont lui apprendre la composition et le piano. A peine 12 ans, Liszt arrive à Paris avec ses parents pour y composer un an plus tard son premier opéra avec Paer nommé Don Sanche ou château d'amour. Dans la capitale française, en fréquentant les salons parisiens, il fera la connaissance de compositeurs tels Chopin, Berlioz ou Paganini mais aussi de personnalités comme Victor Hugo, Georges Sand, Delacroix et surtout la comtesse Marie D'Agoult. A partir de 1840, Liszt multiplie les voyages à travers l'Europe : France, Allemagne, Belgique, Suisse, Italie, Angleterre, Espagne, Portugal, Autriche, Hongrie, Serbie, Bulgarie, Russie, Roumanie, Turquie. On l'acclame de partout comme le plus grand pianiste de tous les temps. Jusqu'en 1847, ce sont des temps de grands succès pour le pianiste compositeur.
En 1848, il s'installe à Weimar comme Kapellmeister de la cour. Il se consacre désormais à son activité d'interprète en tant que pianiste et chef d'orchestre. Après une vingtaine d'années passés dans la ville, Liszt démissionne en 1868 et part pour la capitale italienne, Rome.
À partir de 1870, et jusqu'à sa mort, Liszt partagera sa vie entre Rome, Weimar et Budapest. C'est d'ailleurs dans la capitale hongroise qu'il sera élu président de la nouvelle Académie nationale de musique. Liszt a été, durant sa vie entière, un grand voyageur. Même dans ses dernières années, il voyagera à Paris et à Londres pour y remporter ses ultimes triomphes. C'est lors d'un voyage en train à Bayreuth, que Liszt prit froid et tomba malade. Il mourra une semaine plus tard de congestion pulmonaire, à l'âge de 75 ans.