Notre Association
 
Saison 2003-2004
Saison 2008-2009
Saison 2009-2010
Saison 2010-2011
Saison 2012-2013
Saison 2013-2014
Saison 2014-2015
Saison 2015-2016
Saison 2016-2017
Saison 2017-2018
Saison 2018-2019
Nous écouter.
Evénementiel
Actualités
Mentions légales

 

 

 

Ensemble vocal
"Coup de Chœur"

coup de choeur à l'encan
Juliette-Marie Olga BOULANGER dite Lili BOULANGER (1893-1918)
 
Petit-fille d'un violoncelliste de la chapelle royale, fille de Ernest Boulanger, compositeur et professeur de chant au conservatoire, prix de Rome en 1835 (élève de Charles Valentin Alkan, Halévy et Jean- François Lesueur) et de Raïssa Mychetska (comtesse russe cantatrice)
Elle est âgée de deux ans lorsque les premiers signes de déficience immunitaire apparaissent avec une pneumonie.
Dès lors elles sera en permanence malade. A six ans, elle chante des mélodies de Fauré accompagnées par le compositeur.
Elle reçoit ses premiers cours de musique de sa sœur Nadia et des conseils de Gabriel Fauré. Elle prend des cours de piano avec Raoul Pugno, un ami de la famille.En 1909 elle est admise au conservatoire.
Tout en bénéficiant des conseils de Georges Caussade pour l'harmonie la fugue et le contrepoint elle suit les cours de Paul Vidal pour la composition et ceux de Maurice Emmanuel. En 1911-1912 elle compose des cantates ( l'Hymne au soleil).
Avec sa cantate Faust et Hélène, elle obtient le premier prix de Rome en 1913 (elle est la première femme à obtenir cette distinction).
En 1914, malgré une santé précaire, elle se rend à la villa Medicis, puis à cause de la guerre s'installe à Nice où elle esquisse le cycle vocal
Des clairières dans le ciel sur un poème de Francis Jammes, des œuvre instrumentales et des psaumes.
De retour à Paris, Elle fonde avec sa sœur Nadia un comité Franco-Américain du Conservatoire d'aide aux combattants.
En 1916 elle séjourne de nouveau plusieurs mois à la villa Medicis.
En 1917, une intervention chirurgicale ne rétablit pas sa santé. Elle a encore le temps d'achever les trois Psaumes, Vieille prière bouddhique pour voix et orchestre,
Un matin de printemps, pour violon/flûte et piano, et son chef d'oeuvre Pie Jesu pour voix, orgue, quatuor à cordes et harpes qu'elle dicte à Nadia alors qu'elle succombe à une tuberculose intestinale.