Notre Association
 
Saison 2003-2004
Saison 2008-2009
Saison 2009-2010
Saison 2010-2011
Saison 2012-2013
Saison 2013-2014
Saison 2014-2015
Saison 2015-2016
Saison 2016-2017
Saison 2017-2018
Saison 2018-2019
Nous écouter.
Evénementiel
Actualités
Mentions légales

 

 

 

Ensemble vocal
"Coup de Chœur"

coup de choeur à l'encan
Claude Le JEUNE (1530-1600 )
Le compositeur français Claude Le Jeune est né à Valenciennes vers 1530 et mort à Paris en 1600.
Bien que protestant, Le Jeune fut rapidement un habitué des cénacles intellectuels parisiens. Protégé par Guillaume d'Orange et le duc d'Anjou, Le Jeune devint Compositeur principal puis Maître de la musique du roi Henri IV. Il utilisa différents procédés tels la polyphonie, le plain-chant — chant liturgique monodique —, le mélisme — groupes de notes ornementales chantées sur une seule syllabe —, le canon — fugue à plusieurs voix —, les madrigaux — chansons profanes à deux voix. Son Magnificat et ses motets ont réussi la synthèse des modèles italiens et franco-flamands. Il prit part à une réforme de la musique, dite « musique mesurée » à l'antique. Celle-ci — qui utilisait les textes poétiques selon des rythmes basés sur les syllabes des mots — fut illustrée par certains des motets, psaumes et chansons polyphoniques de Le Jeune.
Les temps difficiles réservés aux protestants ont empêché Le Jeune d'accéder à la notoriété qu'il aurait méritée et son modèle élaboré n'a pas survécu longtemps après sa mort.
Beaucoup de ses œuvres sont parvenues jusqu'à nous : de nombreuses chansons, plus de trois cents psaumes protestants, des arrangements latins, une douzaine des motets, un magnificat, une grande messe, et trois fantaisies instrumentales. Sa Missa ad placitum, son magnificat et ses motets sont ses travaux les plus aboutis.