Notre Association
 
Saison 2003-2004
Saison 2008-2009
Saison 2009-2010
Saison 2010-2011
Saison 2012-2013
Saison 2013-2014
Saison 2014-2015
Saison 2015-2016
Saison 2016-2017
Saison 2017-2018
Saison 2018-2019
Nous écouter.
Evénementiel
Actualités
Mentions légales

 

 

 

Ensemble vocal
"Coup de Chœur"

coup de choeur à l'encan
Gustav HOLST ( 1874 - 1934 )

Gustav Holst, d'ascendance scandinave par son père, est né en 1874 à Cheltenham ville thermale anglaise. Il a étudié la musique au Collège Royal de Londres, tout en jouant du trombone pour s'assurer un revenu.

Il deviendra plus tard directeur de musique à l'école de filles de Saint-Paul et conservera ce titre jusqu'à sa mort.
De son vivant,sa musique a été différemmement reçue, mais il a cependant exercé une forte influence sur les compositeurs anglais contemporains.
Holst a écrit un certain nombre d'œuvres pour le théâtre, dont les sujets reflétent ses goûts divers ,allant de la mythologie hindoue à Shakespeare en passant par le monde médiéval de Scholar.
Un extrait de son opéra "The Perfect Fool", créé en 1923, avec ses parodies de Verdi et Wagner, est surtout connu comme un ballet. L'opéra lui-même est rarement joué.
En tant que chef de chœur, Holst a écrit une quantité considérable de musiques chorales, accompagnées ou a capella, ainsi que des arrangements de chansons populaires, et un plus petit nombre de chansons pour solistes.

De loin la plus connue de toutes les compositions de Holst est "The Planets", une suite de sept mouvements, qui reflète l'intérêt du compositeur pour l'astrologie. On y retrouve les qualités généralement attribuées à chacune des planètes : Jupiter, le porteur de Beauté, fournit la mélodie pour un hymne patriotique populaire, alors que Mars, le dieu de la guerre, suggère que la période de composition se situe, entre 1914 et 1916.
Il a écrit pour orchestre à cordes: la Suite Saint-Paul , achevée en 1913 et en 1933, le "Brook Green" Suite.
Les deux Suites pour orchestre militaire ont été écrites en 1911.
Sa Suite de ballet, opus 10, a été écrite en 1899 et révisée en 1912.