Notre Association
 
Saison 2003-2004
Saison 2008-2009
Saison 2009-2010
Saison 2010-2011
Saison 2012-2013
Saison 2013-2014
Saison 2014-2015
Saison 2015-2016
Saison 2016-2017
Saison 2017-2018
Saison 2018-2019
Nous écouter.
Evénementiel
Actualités
Mentions légales

 

 

 

Ensemble vocal
"Coup de Chœur"

coup de choeur à l'encan
Benjamin BRITTEN (1913-1976)
Né à Lowestoft, dans le Suffolk, il est envoyé en pension à l’âge de treize ans à la Gresham's School de Norfolk. Il est l’élève de Franck Bridge et étudie au Royal College of Music de Londres. La création de ses Variations sur un thème de Frank Bridge, op. 10 en 1937 au Festival de Salzbourg marque son entrée dans le monde musical. En 1935, il fait la connaissance de Wystan Hugh Auden avec qui il travaille sur le cycle musical Our Hunting Fathers, entre autres. Il rencontre le ténor Peter Pears en 1937, son futur compagnon qui aura une grande influence dans sa vie musicale et à qui il dédicacera plusieurs œuvres. Accompagné de ce dernier, il s'exile aux États-Unis de 1939 à 1942. Après cette date, il retourne au Royaume-Uni où il bénéficie du statut d’objecteur de conscience.
En 1948, il crée le festival d’Aldeburgh (Suffolk) auquel il associe pendant les années 1960 l'English Chamber Orchestra, notamment lors de la création de plusieurs œuvres, telle Le Songe d'une nuit d'été, Owen Wingrave ou Curlew River (La Rivière aux courlis). Britten y invite ses amis Mstislav Rostropovitch et Sviatoslav Richter notamment. De nombreux enregistrements de concerts ont été édités par la BBC, avec Britten à la direction ou en soliste (au piano notamment).
Britten meurt à Aldeburgh à l'âge de 63 ans.

Son œuvre est considérable avec une inspiration toute personnelle, à distance des compositeurs de musique atonale qui révolutionnèrent l’époque, préférant rendre hommage aux musiques du Moyen Âge et au bel canto, tout en introduisant de la modernité (gamelan indonésien par exemple). Ses compositions principales concernent essentiellement la musique vocale (notamment pour chorales d'enfants), et surtout l’opéra, dont il écrivit quelques pièces majeures de la seconde partie du XXe siècle, ce qui ne l'empêche pas d'avoir réalisé des œuvres instrumentales ou de la musique de chambre.