Notre Association
 
Saison 2003-2004
Saison 2008-2009
Saison 2009-2010
Saison 2010-2011
Saison 2012-2013
Saison 2013-2014
Saison 2014-2015
Saison 2015-2016
Saison 2016-2017
Saison 2017-2018
Saison 2018-2019
Nous écouter.
Evénementiel
Actualités
Mentions légales

 

 

 

Ensemble vocal
"Coup de Chœur"

coup de choeur à l'encan
Samuel BARBER (1910-1981)
Américain, Né en 1910, mort en 1981, Barber est volontiers qualifié de Romantique attardé ou plutôt néo-romantique.
Tout comme Aaron Copland a été influencé par l'Europe et la France en particulier grâce à son professeur Nadia Boulanger, Barber a beaucoup de liens avec l'Europe par Poulenc par exemple et surtout son ami intime jusqu'à ce que la mort les sépare, Gian Carlo Menotti, qu'il rencontre très jeune à l'Université, car Barber était l'un de ses rares condisciples à parler le français et l'italien suffisamment couramment.
Sa carrière commence avec la Sérénade pour quatuor à cordes en 1929 (déjà un adagio) qui le fera connaître en Europe grâce à une tournée. Ses oeuvres sont empreintes de mélancolie et de douce tristesse.
Dans les années trente, inspiré par le chef légendaire Arturo Toscanini, il compose son oeuvre la plus connue : l'Adagio pour cordes. D'après la légende de la genèse de l'oeuvre, la partition lui serait retournée sans commentaire par le chef. Cependant peu de temps après, il apprend par Menotti que Toscanini en était si impressionné qu'il créerait l'oeuvre de mémoire. En tout cas cet Adagio est utilisé pour l'enterrement d'à peu près toutes les personnalités que comptent les Etats-Unis, et même à la fin du film Platoon.
C'est peut-être pour cela que l'orchestre à cordes a été remplacé par un choeur par Barber lui-même qui en fit un Agnus Dei remarquable par sa lente ascension dans l'aigu un peu comme la version classique du Miserere d'Allegri.
Il a aussi composé des oeuvres à caractère plus symphonique comme les concertos (pour violon, pour violoncelle, pour piano).
D'autres grandes oeuvres suivront comme Knoxville : été 1915 pour soprano et orchestre. Il sera décerné du prix Pulitzer pour un de ses opéras : Vanessa sur un livret de Menotti.